Tea-time

English Tea-time
english_tea_time.jpg

lundi 12 novembre
de 17h00 à 17h45
à l'école Lakanal

trijaune.gif Inscription en ligne
trijaune.gif Consultez la liste des autres ateliers

 

Infos Ecole
cahier de textes
Recherche



Association de Parents

Pour écrire à l'association de parents, cliquez sur l'adresse mail.

ape.ecole.lakanal@gmail.com

Connexion...
 Liste des membres Membres : 27

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12

Total visites Total visites: 1738400  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 17

Le 28/03/2009 @ 10:47

Record connectés :Cumulé : 312

Le 11/03/2017 @ 21:26


A propos du site
Ecrire à l'école

Pour nous écrire, cliquez sur l'image ci-dessous.
 

email.gif

icone_lecture.gifPlan lecture - Plan lecture 2011-2012 dans la classe de M. Fétat

Confirmation a été donnée fin 2011 en animation pédagogique, la classe de M. Fétat aura le privilège de recevoir dans le cadre du Plan lecture consacré cette année au genre fantastique, Max Ducos, auteur de quatre albums : Vert Secret (2011), Un dragon pour Draguignan (2010), L'ange disparu (2008),  et Volubilis (2006).

En attendant sa visite en janvier 2012, les enfants et leurs parents peuvent consulter son site internet en cliquant trijaune.gif ici.

On pourra également avoir un aperçu des visites des expositions Apparitions et Collector qui ont été faites par la classe afin de préparer l'entrée dans le genre fantastique en cliquant trijaune.gif ici.




Biographie disponible sur le site des  trijaune.gif Incos qui a primé l'auteur en 2008 pour Jeu de pistes à Volubilis: Max Ducos est né à Bordeaux en 1979 d’un père architecte et d’une mère antiquaire. Après un bac litteraire, il entre à la faculté d’arts-plastiques de Bordeaux où il est formé au dessin par Guy Cerry et à la peinture par Pierre Garcia, ce qui lui révèle sa passion pour cet art. Il découvre également la modélisation 3D et les bases de l’architecture. En 2002, sa licence d’arts-plastiques en poche, il entre à l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris, et se spécialise en volume. Très influencé par le cours de “sens du lieu” d’Yves Tissier, il s’intéresse aux espaces symboliques qu’il aimerait utiliser dans le monde de l’enfance. En 2004 il suit le cours d’illustration de Xavier Pangaud et Laurent Corvaisier. Ses premières images mèlant enfance et architecture sont sélectionnées à Bologne la même année, ce qui l’encourage à poursuivre cette voie. Parallèlement à ses études, il expose régulièrement ses peintures de paysage à la galerie Philippe Frégnac de la rue Jacob à St Germain des prés. En 2006 il publie son projet de fin d’étude Jeu de piste à Volubilis aux éditions sarbacane, et décide de partager sa vie professionnelle entre ses deux passions, la peinture et le livre pour enfant où l’espace tient toujours une place essentielle. Il vit et travaille à Bordeaux.

Pour aller directement au thème qui vous intéresse cliquez sur les balises suivantes :

trijaune.gif L'ange disparu
trijaune.gif Les mystères d'Harris Burdick
trijaune.gif Vert Secret
trijaune.gif Un lac à Lakanal
trijaune.gifJeu de piste dans le quartier
trijaune.gif Jeu de piste à Volubilis
trijaune.gif Première visite de Max Ducos
trijaune.gif A la manière de Bernard Friot

trijaune.gif Deuxième visite de Max Ducos

L'ange disparu :

Les élèves de CE2-CM1F ont découvert  L'ange disparu de Max Ducos où Eloi, jeune garçon rêveur est interpellé par une mère qui a perdu son ange. Mais il s'avère que cette mère lui parle depuis un tableau du musée qu'il visite avec sa classe ! Les enfants pourront retrouver les tableaux évoqués en consultant un fichier.pdf de l'académie de Montpelier trijaune.gif ici. ou  par le biais du site d'une enseignante qui en fait la liste trijaune.gif ici.


On pourra télécharger le questionnaire de compréhension que j'ai confectionné sur L'ange disparu de Max Ducos pour la classe en cliquant trijaune.gif  ici.


Le site petit partage propose un montage de neuf des oeuvres présentes dans l'album.





Bientôt ils liront en réseau d'autres albums de jeunesse où la peinture prend vie comme L'extraordinaire tableau de Félix Clousseau de Jon Agee, Le Cheval Magique de Han Gan - Jiang Hong Chen ou Le poisson bleu de monsieur Chagall a disparu, de Valérie Lévêque et Hervé Gourdet. Plus largement, ils pourront découvrir des albums où le fantastique a la part belle comme dans tout change d'Anthony Brown ou Coyote mauve de Cornette et Rochette.








Le cinéma s'est lui aussi emparé de ce thème des tableaux qui s'animent par le passé avec Le roi et l'oiseau de Paul Grimault, avec des textes de Jacques Prévert d'après La Bergère et le Ramoneur de Hans Christian Andersen, sorti au cinéma le 19 mars 1980. Plus récemment Jean-François Laguionie a réalisé un film d'animation où des personnages non finis d'un tableau en sortent pour aller à la recherche du peintre. Au début du troisième épisode de la trilogie de Narnia les 4 frères et soeurs retournent sur Narnia grâce à un tableau de paysage marin qui s'anime.


 









 
 





Pour rebondir sur le cours de géométrie, les élèves M. Fétat ont découvert sur le TBI comment utiliser la fonction symétrie axiale du logiciel Photophiltre pour créer des avatars ailés à la manière du personnage de la Vanité de Van Hemessen qu'on peut voir au Palais des beaux arts de Lille.

klein_lakanal_aile_reduit.jpg



Chaque élève récupèrera son double volant sur ce premier document pour venir le placer dans une ronde autour de l'Angelot  créé par Max Ducos. Les enfants utiliseront à cette occasion les fonctions copier-coller et rotation de Photophiltre. De quoi rendre plus vivante la révision de la notion d'angle. A suivre donc...

Le 6 février les élèves ont par ailleurs commencé à repasser au feutre fin les dessins réalisés sous la direction de l'auteur de L'ange disparu lors de sa visite du 31 janvier 2012.


Dans le cadre du Plan lecture sur le Fantastique de la ville de Lille, la classe de M. Fétat a d'ores et déjà eu la chance de visiter les expositions trijaune.gif Apparitions et trijaune.gif Collector.

vases_canopes.jpgAprès avoir étudié courant décembre 2011 L'ange disparu de Max Ducos où le jeune Eloi est amené à rentrer en contact avec les personnages de plusieurs tableaux, les élèves de M. Fétat ont été accueillis ce vendredi 17 février 2012 par Marie-José Parisseaux au trijaune.gif Palais des Beaux arts .

La Conseillère pédagogique détachée au musée leur a fait découvrir plusieurs oeuvres entrant en résonance avec le Plan lecture sur le Fantastique.

Elle leur raconté la légende  d'Osiris au travers de la présentation des  trijaune.gif vases canopes, des masques funéraires, du trijaune.gif sarcophage d'enfant et de la momie de chat.





La classe a également pu admirer une des dernières acquisitions du musée un trijaune.gif portrait de Fayoum.

Marie-José Parisseaux a ensuite amené les enfants à étudier  la manière dont Dirk Bouts a opposé le trijaune.gif Chemin des élus à la trijaune.gif Chute des damnés et leur a apporté quelques clés sur la symbolique et les effets plastiques employés.

Après un temps de pause à l'extérieur, la classe est allée voir la Forêt humaine d'Ossip Zadkine afin d'avoir un exemple d'oeuvre autour du thème de la métamorphose.


Si malheureusement, les élèves n'ont pas pu admirer comme cela avait été prévu au départ le trijaune.gifConcert dans l'oeuf attribué à Jérôme Bosch car le tableau a été prêté pour trois mois à un autre musée, ils ont par contre eu la chance d'aller voir trijaune.gif Las viejas de Francisco de Goya et apprendre comment le peintre espagnol a voulu dénoncer les chasses aux sorcières qui sévissaient encore à son époque par le biais de la caricature.






sortie_17_02_2012.jpg



Un grand merci à Marie-Josée Parisseaux pour cette très riche visite, à la maman de Léandre pour son aide pour l'encadrement de cette sortie et aux services des transports municipaux qui ont accordé des tickets de métros dans le cadre du Plan lecture.

En attendant de retourner au musée avec leur famille les enfants peuvent faire une trijaune.gifVisite virtuelle du Palais du Beaux-arts grâce au site d'un photographe spécialisé dans le panoramique interactif.

Suite à la visite effectuée au Palais des beaux arts de Lille grâce à Marie-José Parisseaux le 13 février 2012,  les enfants ont décidé de rédiger collectivement une deuxième nouvelle fantastique. Après Un lac à Lakanal qui avait pour point de départ l'inondation dans la cour de l'école, la classe a donné vie à la momie d'enfant conservée dans les réserves du musée. Le texte reprend bon nombre des explications que leur avait données la Conseillère pédagogique d'arts visuels.

enfant_momie.jpg

Cliquez surla couverture pour télécharger le minilivre à plier.




La momie d'enfant qui a été mise dans les réserves du musée des beaux arts s'est réveillée un soir de pleine lune.

Son père, il y a vingt siècles, avait appelé une sorcière. Elle avait jeté un sort au petit garçon mort après une chute (son crâne avait été écrasé) pour qu'il se réveille le jour d'une éclipse lunaire.

Une à une, elle a enlevé les bandelettes qui recouvraient son corps.

La momie est sortie de la réserve afin d'aller prendre les vases canopes où étaient mises ses entrailles.

En touchant sa tête elle a senti sa blessure et en touchant son ventre elle a souffert du manque de ses viscères. Elle a regardé autour d'elle et n'a vu aucune des statues de ses serviteurs de l'au-delà, n'a pas trouvé son masque funéraire ni son plastron décoré de hiéroglyphes miniatures, multicolores et magnifiques, pas plus qu'elle ne s'était réveillée dans son sarcophage.

Bref, elle n'était pas dans sa chambre funéraire.

De colère, l'enfant égyptien revenu d'entre les morts s'est mis à tout casser.

Alerté par ce vacarme, le gardien du musée a ouvert la porte de la réserve pour vérifier ce qui faisait ce bruit atroce.

En voyant la momie, il a crié fort : « À l’aide ! » et s’est enfui. Maintenant que la porte est ouverte, la momie est sortie pour aller à la recherche de ses vases canopes.

La momie boiteuse (il lui manquait un pied comme toutes les momies du palais des beaux arts) est montée dans les escaliers. Clopin, clopant elle est partie vers le département des antiquités en criant en latin ou en égyptien.

La momie a cherché ses vases canopes au milieu des tableaux, des statues et des autres vestiges. L’enfant mort-vivant a cassé la vitrine. Malheureusement, il en manquait un. Il ne restait que ceux en forme de babouin, de faucon et de chacal.

Pire en ouvrant les couvercles, elle n’a pas trouvé les entrailles. A découverte de son masque funéraire et des statuettes de ses serviteurs dans les autres vitrines n’a pas consolé la momie. Elle a crié de colère,de haine et de désespoir.

L ‘alarme a retentit. Apeurée, la momie a couru dans les couloirs en boitant. Elle n’a pas pu sortir du musée à cause des barreaux aux fenêtres et aux portes. Le gardien a appelé des renforts pour capturer la momie.

La momie est tombée devant le gardien. Le gardien et ses collègues ont jeté un filet sur l’enfant mort-vivant. Depuis le Directeur du musée cherche comment la ramener dans son sarcophage...


Pour en savoir plus sur les éclipses lunaires cliquez
trijaune.gif ici.

Pour en savoir plus sur les momies du musée vous pourrez consulter un article de la voix du nord trijaune.gif ici

et la vidéo ci-dessous :


Les mystères d'Harris Burdick :

Les élèves de CE2-CM1F ont poursuivi leur découverte du  genre fantastique autour des superbes illustrations des Mystères de Harris Burdick Chris Van Allsburg. Le grand public connaît cet auteur par le biais de l'adaptation cinématographique de deux de ses livres Jumanji et Boréal Express.

Dans le cadre de la co-animation avec Madame Charasch-Truc, animatrice REP, les enfants ont dû choisir une des illustrations du livre et réinvestir ce qu'ils ont appris en conjugaison pour produire un texte au futur et raconter ce qui arrivera ensuite aux différents personnages.


Voici une des histoires produites ci-dessous. D'autres sont lisibles trijaune.gif  ici.



Les enfants jetteront des cailloux et puis il y aura un caillou qui flottera sur la mer. La fille dira "Comment tu as fait ?" Le garçon dira : "Je ne sais pas !". Le caillou ne voudra pas couler. Il ramènera tous ses copains. Mais dès qu'il les ramènera, le caillou coulera ! "La prochaine fois on ne viendra pas ! " Il fera un autre ricochet et le caillou flottera sur l'eau et nagera sur l'eau encore une fois.
Wassim







Un lac à Lakanal :

Les élèves de M. Fétat  ont rédigé une nouvelle fantastique en s'appuyant sur ce qu'ils ont lu ou vu dans le cadre du Plan lecture : l'idée d'une statue vivante travaillée autour de Vert secret de Max Ducos ou les réponses du jeu de piste dans le quartier. Cette rédaction collective permit d'introduire l'étude des temps du récit (imparfait et passé simple) et donc de faire coopérer les élèves de CE2 et de CM1 de cette classe à double niveau. Bien entendu un tel projet a en outre amené les enfants à rebrasser tout ce qui avait été étudié en orthographe lexicale et grammaticale (accords dans le groupe nominal et dans la phrase, recherche dans le dictionnaire, homophones).

Une pluie battante était tombée sur Lille. Les égouts s'étaient bouchés. Du coup, peu à peu, notre cour s'était couverte d'eau. Puis, dans les jours suivants, la pluie continua. Un des élèves de M. Fétat, bercé par la pluie, s'endormait chaque fois fois qu'il tombait des cordes. Les averses n'arrêtaient pas de se succéder. Si bien que notre cour ressemblait plus à un lac qu'à l'endroit où nous jouions habituellement (du moins quand les professeurs nous en laissaient le temps !).

Soudain, les élèves de Madame Lustière aperçurent des poissons sans qu'on sache comment ils étaient arrivés là !

demoiselle_fives.jpgours_musee.jpgQuelques CM2 demandèrent s'ils pouvaient ramener leur canne à pêche. D'abord les professeurs ne voulurent pas puis finalement ils dirent oui parce que le Directeur et les parents d'élèves avaient envie d'organiser un barbecue. L'argent des bénéfices servira à financer le voyage des classes de Mademoiselle Sergy et de Monsieur Geffrault. A chaque récréation, les élèves de CM2 ouvraient les fenêtres des classes et jetaient leur hameçon dans la flaque géante. Tous les poissons pêchés étaient mis dans un seau et amenés à la cuisine. Des parents d'élèves volontaires vidaient les boyaux et mettaient les poissons nettoyés au congélateur.

Tout à coup, des poissons volants surgirent du "lac" de Lakanal. Pire, on vit un requin sortir de l'eau et dévorer ces poissons. Du sang s'étendit à la surface. Quand le lac était apparu plusieurs enfants avaient voulu s'y baigner mais à présent plus personne ne désirait mettre ne serait-ce qu'un orteil dans l'eau. Ce n'était pas grave la piscine était à deux pas.

Peu après, d'autres événements étranges survinrent dans le quartier. La Demoiselle de Fives avait bougé d'après un des forains installés sur la place Degeyter. Il l'avait vue descendre de son piédestal chaque nuit. Le forain l'avait suivie. La statue se dirigeait vers l'école. Elle passait au-dessus de la grille pour aller nager avec le requin.


Dans la rue Vaucanson, un tourbillon étrange apparut derrière le supermarché. Il en sortit une drôle de machine pleine d'engrenages, de courroies, de tuyaux, de barres métalliques et d'autres pièces. Sur cet engin tournaient des bobines de fil. Les élèves de Monsieur Fétat reconnurent la trijaune.gif machine à organsiner pour les usines textiles. Plus tard,
trijaune.gif un automate qui ressemblait à un canard qui faisait ses besoins rejoignit la statue dans le lac. La rue Francisco Ferrer était jonchée de crottes de bronze de l'animal fantastique.

Mais on signalait dans d'autres quartiers encore plus d'incidents. Les animaux empaillés du musée d'histoire naturelle avaient bougé créant la panique parmi les visiteurs. L'ours blanc avait arraché les supports qui le maintenaient au sol et était sorti vers le parc aux grilles rouges.

Des enfants qui visitaient le Palais des beaux arts certifièrent qu'ils avaient entendu les deux tableaux de Francisco de Goya se parler.
trijaune.gifLas viejas (les vieilles) et trijaune.giflas jovenes (les jeunes) apparemment prenaient des nouvelles de leur famille respective.

Ils avaient demandé ce que voulait dire :
"- ¿Que tal tu marido esta malito o que ? (
Comment va ton mari ? Il est malade ou quoi ?)
- ¡ Esta bien ! El doctor ha pasado esta mañana.".  (Il va bien. Le docteur est passé ce matin).






Des crocodiles gigantesques poursuivirent des personnes en kayak près du Port fluvial. Dans les rues piétonnes, on vit la statue de trijaune.gifl'amour piqué hurler de douleur et zigzaguer en sautillant.

Dans les journaux, on commençait à comparer la ville de Lille au film Jumanji tellement les événements étranges se multipliaient un peu partout.

"Monsieur Fétat ! Monsieur Fétat ! MONSIEUR FÉTAT ! Réveillez-vous ! dit avec colère le Directeur.
- Hein ! Quoi ! Qu'est-ce qui se passe ? répondit le professeur avec une voix fatiguée.
- Regardez donc ce que font vos élèves ! Leurs cris dérangeaient toutes les classes ! cria Monsieur Bouvier exaspéré.
- Je suis désolé, je me suis sans doute endormi à cause du médicament pour ma grippe, s'excusa le maître d'école.
- Allez chez le médecin. Je suis désolé de vous avoir crié dessus, c'est vrai que depuis plusieurs jours vous n'allez pas bien et pourtant vous êtes venu travailler. Mais si vous êtes malade rentrez chez vous.
- Je voulais que mes élèves ne perdent pas d'heures de cours."

Sur le chemin du retour, l'instituteur se rendit compte qu'il avait fait un rêve parce qu'il lisait beaucoup d'histoires fantastiques à sa classe pour le plan lecture.
Entre la fatigue, la grippe, les lectures, les recherches pour le
trijaune.gif jeu de piste et l'apparition de la flaque géante, tout s'était mélangé pour faire un rêve fantastique.
Mais en passant devant la Demoiselle de Fives pourquoi eut-il l'impression qu'elle lui faisait un clin d'oeil ?


couverture_minilivre_lac_a_lakanal.jpg
Vous pouvez télécharger le minilivre pour l'imprimer en cliquant trijaune.gif ici.

Plus d'explications sur le principe des minilivres sur le site trijaune.gif lecriveron.fr.





 






Vert secret  :

mosaique_ducos.jpgLes élèves de CE2-CM1F ont commencé à découvrir Vert secret de trijaune.gifMax Ducos où l'on suit Paolo et Flora dans le labyrinthe végétal des jardins à la française d'un château du XVIII. Le Comte de la Mirandole y aurait dissimulé le cadeau qu'il destinait à Marguerite. A l'aide des emblèmes en argent (un lézard et une marguerite) et des indications suggérées par les oeuvres d'art qui jalonnent  le parc du château, les deux petits aventuriers vont aller de surprise en surprise.

On peut lire sur le site du Bassin d'Arcachon trijaune.gif une interview de Max Ducos où il explique comment il réalise ses albums à partir d'une étude fouillée d'un lieu.

La lecture de ce magnifique album a d'ores et déjà permis d'évoquer Pégase, cheval ailé de la mythologie grecque, mais bientôt la suite du récit où l'on croise une statue qui semble parler a permis de découvrir d'autres personnages antiques tels que Persée, Méduse dont le regard change en pierre et Pygmalion qui veut donner vie à sa statue.








LE CARAVAGE - Tête de Méduse
Huile sur cuir marouflé sur un bouclier en bois de peuplier, 60x55, 1598, Galerie des Offices, Florence
Bellérophon chevauchant Pégase d'après Mary Hamilton Frye, 1914





Après avoir lu Vert secret jusqu'à ce que Paolo et Flora découvrent la statue géante de L'Apenin dans leur périple dans le parc du château, la classe a visionné la vidéo de ces mimes espagnols. Ensuite, les élèves de CE2-CM1F se sont amusés à jouer eux aussi les statues. Un exercice difficile qui en a médusé plus d'un   eek  !


La classe n'a pas lu tout de suite la suite de l'album car au préalable, les élèves ont dû rédiger individuellement un court texte au futur pour raconter la suite qu'ils imaginaient. Que fera la statue ?

Est-ce qu'elle attaquera les enfants comme la statue de Talos ou les aidera-t-elle comme la statue d'Héra dans cet extrait de Jason et les Argonautes ?

Vous pourrez lire une partie des productions et voir un diaporama des statues d'argile réalisées en étudiant le colosse du jardin de Médicis. trijaune.gif ici.

On pourra télécharger le questionnaire de compréhension que j'ai confectionné sur Vert secret de Max Ducos pour la classe en cliquant trijaune.gif  ici.


Mme Françoise Jenné est venue dans la matinée du 24 janvier 2012 présenter plusieurs livres sur le thème des labyrinthes.

fjenne_24_01_2012.jpgfjenne2_24_01_2012.jpg














Après avoir fait verbaliser aux enfants ce qu'ils connaissaient de l'histoire de Thésée abordée précédemment en classe, Madame Françoise Jenné, animatrice du Plan lecture, a sorti de son sac à malice une bobine de fil rouge pour mettre en acte le fil d'Ariane.

Elle a lu ensuite le récit du combat du héros athénien contre le monstre taurin au travers de la version de Morgan aux illustrations impressionnantes.


Puis furent abordés les sculptures de Nikki de Saint Phalle, les gravures étrangesde M. C. Escher, les dédales de Prague de Peter Sis, la drôle de végétation d'Italo Calvino où les branches s'enfoncent dans le sol et les racines partent vers le ciel dans une de ses nouvelles.



Les élèves avaient d'ores et déjà découvert en classe Tout change d'Anthony Browne où les objets subissent de drôles de transformations mais ils ont pu grâce à Mme Jenné découvrir Tunnel où une soeur part à la recherche de son frère pétrifié pour le sauver.



Jeu de piste dans le quartier :

Dans trois des albums de Max Ducos, les personnages se livrent à des jeux de pistes pour trouver un secret ou une personne disparue. Le plus souvent ce sont des œuvres d'art ou des éléments insolites des bâtiments qui les mettent sur la voie.

Je propose aux élèves de l'école de regarder leur quartier avec plus d'attention et de chercher où se situent ces détails architecturaux ou de répondre à quelques énigmes à l'aide d'internet.

 
Il y a un chevalier dans la rue Parmentier.
Que pourrais-tu lui demander de te fabriquer ? 


Quel est le rapport entre la rue trijaune.gif Vaucanson et le film Hugo Cabret ?

 

 
Pourquoi la trijaune.gif rue des noirs s'appelle-t-elle ainsi ?


Où voit-on ces poutres aux couleurs vives ?


Dans quelle rue du quartier peut-on trouver cet élément qui semble sorti d'un temple grec ?


Que peut-on voir sur la semelle de la Demoiselle de Fives ?

Une étoile est tombée du ciel pour se dissimuler dans une des rues du quartier, sauras-tu la retrouver ?

Sur quel bâtiment du quartier peut-on trouver cette inscription ?


Quels animaux de fer peut-on trouver sous ces lettres entourées de plantes ?

Qu'est-ce qu'il avait à l'intersection de la trijaune.gif rue du Long pot et du Boulevard de l'usine avant 1914 ?




Les réponses sont à fournir par écrit à Monsieur Fétat avant le 30 janvier 2012 !

 
Jeu de piste à Volubilis :

Afin de faciliter la compréhension des différentes étapes du récit de Jeu de piste à Volubilis , j'ai élaboré en m'appuyant sur les différentes planches de l'album de Max Ducos une modélisation à trois dimensions à l'aide du logiciel Sketchup 8  de la villa.

Les élèves de CE2-CM1F ont ainsi pu mieux visualiser le cheminement de la fillette à la recherche de dix indices permettant de découvrir le secret de cette splendide maison.

3d_volubilis.jpg












On pourra découvrir les nombreuses références culturelles auxquelles fait allusion l'auteur bordelais en consultant un fichier pdf fourni par l'équipe du plan lecture trijaune.gif ici.

Première visite de Max Ducos :

Max Ducos est venu rencontrer les élèves de CE2-CM1 de l'école Lakanal dans le cadre du Plan lecture de la Ville de Lille ce mardi 31 janvier 2012.

Après des échanges fournis et enthousiastes sur son oeuvre ou les travaux menés en amont de sa venue dans la classe, l'auteur de Jeu de piste à Volubilis a dans un second temps présenté aux élèves une partie de son parcours scolaire, des jeux de son enfance - jouets à l'appui non sans donner quelques clés pour comprendre la génèse d'un récit. Il leur a expliqué, par exemple, qu'en visitant les jardins de trijaune.gif  Vaux-le-Vicomte il a eu envie d'imaginer une histoire se déroulant dans un décor de ce type. Il leur a parlé du nécessaire travail de documentation préalable autour de la trijaune.gif villa Savoye à Poissy de Le Corbusier, des esquisses dans son carnet de recherche, des premières planches avec une multitude d'essais, des recherches d'angles de vue.



super_girafe.jpg

Enfin, après avoir lu trijaune.gif la nouvelle écrite par la classe à haute voix, l'écrivain-illustrateur a proposé aux élèves de les aider à concevoir des illustrations pour leur texte. Théo et Jérôme ont ainsi reçu ses conseils pour dessiner l'ours blanc du musée et la panique des visiteurs, Célina et Quentin ont pu comprendre grâce à lui comment insérer des mécanismes dans la silhouette de leur canard digéreur, Yasmin a réussi sa reproduction des tableaux de Goya, une des Sofia a amélioré son rendu de la pluie sur le lac et la deuxième a personnalisé sa Demoiselle de Fives, Cheik-Hamine a rendu son requin plus convainquant, Paola et Océane ont travaillé sur l'expression de douleur de L'amour piqué, etc. Le tout, et l'illustrateur y tenait en respectant le style de chacun de ses apprentis d'un jour.


sofia_b_hypno.jpgSi la rencontre fut studieuse puisque Max Ducos a glissé plusieurs notions d'arts plastiques et d'histoire de l'art, elle n'en fut pas moins émaillée de plusieurs fous rires car l'humour est une de ses vertus cardinales. Pour mieux faire comprendre pourquoi l'angelot et Eloi restaient bloqués dans le tableau monochrome de Klein, il leur a par exemple dessiné Sofia B. avec des yeux d'hypnotiseuse ce qui a donné envie à Christopher d'hypnotiser son professeur pour ne plus faire en classe que de l'art plastique. Plus tard pour revenir sur l'étrange tableau de Picasso il a de nouveau dessiné Sofia B. mais cette fois à la manière du peintre avec le visage déstructuré. Afin de faire saisir aux enfants l'idée de rebondissements dans un récit, il a demandé aux enfants d'inventer un personnage qui pourraient aider les animaux. Abdélah a proposé Super Girafe qui fut aussitôt croquée au tableau avec son masque et sa cape.

En fin d'après-midi, les enfants sont venus lui demander quelques autographes, qu'il a le plus souvent agrémentés d'un croquis à leur grande joie. Après le départ des enfants, Max Ducos a pris soin de reprendre chaque dessin des élèves pour indiquer comment parachever ce qui avait été entamé d'ici à sa prochaine visite en avril 2012.



A la manière de Bernard Friot :

Il y a quelques semaines, les élèves de CE2-CM1 ont eu à lire et à analyser avec M. Fétat, l'album Zigomar n'aime pas les légumes de Philippe Corentin et la nouvelle de Bernard Friot intitulée La recette où il raconte la préparation d'une compote du point de vue horrifié d'une pomme golden. Un texte à mi-chemin entre le genre fantastique et le genre humoristique.

La vidéo réalisée par des élèves de cycle 3 de la trijaune.gif dynamique école jurassienne de Crotenay, vous permettra de savourer cette nouvelle de Bernard Friot.




Recette de cuisine, d'après une nouvelle de... par journaldes3ecoles

Dans le cadre de la co-animation avec Madame Charasch-Truc, il a été demandé aux élèves de rebondir sur la fin de cette nouvelle pour raconter la transformation en purée du fiancé de la pomme de terre.


"Et elle éclata en sanglots.
"Vous savez, répondit la pomme de terre, je pourrais vous raconter des choses plus horribles encore. Figurez-vous que mon fiancé a été transformé en purée ! Voilà comment ça s'est passé : un homme est venu le chercher ..."
Malheureusement, l'enregistrement s'arrête là. Une panne de courant, probablement". Bernard Friot, HIstoire pressée, édition Milan.



Voici quelques-unes des productions :

Je suis Madame Pomme de Terre. Hier, mon mari a été tué par un cuisinier. Il a été assassiné sur le plan de travail. Le cuisinier l’a coupé en quatre morceaux, l’a cuit dans une casserole. Mon mari est devenu une purée. Maintenant, maintenant je pleure de peur car je suis enceinte.
Cheik-Hanine

Bonjour, je suis Madame Pomme de Terre. Mon ami vient de se faire assassiner par les humains. Je disais à mon amie la Pomme golden : « Mon mari a été tué par ce stupide mixeur. » Moi, j’étais dans le bac à légumes. Le pire dans tout ça c’est qu’il était sur le plan de travail en train de se faire éplucher et ensuite ébouillanter et mixer. Quelle torture ! C’était monstrueux. En plus, avec tout ce bruit, je suis devenue malade.
Sofia B.

Je me présente, je suis Madame Pomme de Terre. Mon amie la tomate m’a raconté une histoire terrifiante. Ça s’est passé comme ça : un homme en blanc avec une toque sur la tête a ouvert le frigidaire. Il a pris mon mari dans le bac à légumes ce matin. Il a été déshabillé, coupé avec un couteau et mis dans une casserole et a été cuit. Il a été transformé en purée.
Jason

Bonjour, je m’appelle Pomme de Terre. Je vais vous raconter ce qui est arrivé à mon mari. Un homme tout en blanc l’a sorti du frigidaire. Après, l’homme l’a déshabillé et lui a arraché le cœur. Il l’a découpé en cubes, l’a chauffé puis après quelques minutes l’homme a sorti mon mari de la casserole et l’a écrasé. L’homme a dégusté mon mari. « Mais c’est horrible ! » dit la tomate.
Yasmin

Ce matin, un homme en blanc est venu kidnapper tous les fruits et légumes, moi y compris. Comme il y en avait un peu trop, il m’a laissé avec quelques fruits et légumes. Mais, j’ai tout vu. Il a déshabillé mon mari et l’a mis dans une casserole ensuite.
Tommy

Bonjour, je m’appelle Madame Pomme de Terre. Un jour, m’a dit que mon mari avait été déshabillé. Ma copine la tomate a entendu « Zic ! Zac ! ». Un homme en blanc l’a coupé en morceaux, mis dans une casserole. L’eau était bouillante. On l’a mis ensuite dans le mixeur. La tomate a été remise dans le bac à légumes. Puis, moi et mes copines ont a été mises à tremper dans la cuisine.
Océane

Bonjour, je suis Madame Pomme de Terre, je vais vous raconter, l’histoire de la mort de mon mari. Madame Toma m’a dit « Madame Pomme de Terre, Madame Pomme de Terre, j’ai une bonne nouvelle et j’ai une mauvaise nouvelle. »J’ai demandé : « Quelle est la mauvaise nouvelle ? » Madame Tomate a dit : «  la mauvaise nouvelle est que votre mari est mort, c’est horrible, c’est affreux. J’ai dit aussi qu’il y avait une bonne nouvelle. Nous allons réunir les fruits et les légumes pour faire la guerre avec les humains. Nous allons construire un grand robot et nous allons gagner. » Tout le monde a dit : « Oui, ouiu, oui, nous allons gagner ! »
Sofia E.

Bonjour, je suis une pomme de terre. Madame Tomate m’a prévenu que mon mari a été déshabillé, cuit dans une casserole bouillante et mixé dans en purée. Quand j’ai entendu ça, j’ai hurlé !
Tessa




Deuxième visite de Max Ducos :

En début de semaine, la classe de CE2-CM1 a découvert Le carnaval des dragons de Max Ducos afin de préparer la deuxième rencontre avec l'auteur le 12 avril 2012 : A Draguignan, c'est l'année du dragon, le maire a organisé un grand concours pour le Carnaval, le plus beau dragon présenté deviendra l'emblème de la ville. Aidé de leur maîtresse, les enfants de l'école imaginent aussitôt un animal extraordinaire. Mais le concours est réservé aux adultes... Les enfants ont rapidement compris quel serait le dragon primé.

Draguignan devrait son nom au dragon - en celtique drak - qui terrorisait la population et qui fut terrassé par Saint Harmentaire, évêque d'Antibes, qui devint le patron de la ville, tradition semblable à celle de la Tarasque terrassée par Sainte Marthe, qui symboliserait la victoire du christianisme sur le paganisme.

Une classe de Draguignan a réalisé avec l'aide de Max Ducos un dragon ressemblant comme deux gouttes d'eau à celui de l'album. On pourra visionner sur le Blog
trijaune.gif La bonne odeur du papier une vidéo relatant le projet de construction et l'installation du dragon dans le musée de Draguignan.

Ci-dessous un extrait de documentaire sur l'ubiquité des dragons :

 
Depuis quelques semaines les élèves de M. Fétat empruntent chez eux les livres du concours Incorruptible. L'un d'entre eux porte justement sur un dragon. Bao et le dragon de Jade mais cette fois le dragon n'est pas de la même nature : Fleur de Printemps aime les légendes que lui raconte son grand-père au cours de leurs promenades dans Pékin. Le pendentif qui orne son cou inspire au vieil homme celle de Bao, un jeune garçon originaire d'un village prospère et célèbre pour ses gisements de jade. Comment les villageois ont provoqué la colère d'un dragon dévoreur de la pierre précieuse et comme il a fallu du courage à Bao pour l'affronter !


Lors de cette deuxième visite de Max Ducos la classe aura l'occasion de parler d'autres dragons célèbres tels que  l'Hydre de Lerne que combattit Héraclès, le dragon qui gardait la toison d'or et que tua Jason ou bien encore Fafnir, le dragon que tua Siegfried et dont le sang le rendit invulnérable.
 
Hercule tuant l'hydre de Lerne Le dragon gardant la toison d'or Siegfried tuant Fafner,
par Arthur Rackham (1911)
 

Dans l'art chrétien on retrouve plusieurs dragons comme ceux tués par Saint Georges ou par l'Archange Saint-Michel. Dans l'art musulman, le dragon est ambivalent comme en Chine, tantôt protecteur tantôt maléfique.

 
 
Paolo Uccello (1397-1475), Saint Georges terrassant le dragon, vers 1440, tempera sur bois, 62,6 x 102 cm,
Musée Jacquemart-André, Paris
Saint-Michel-Mont-Mercure: le clocher et la statue de saint Michel archange
 
 
 
 
 
 

Plus prosaïquement les enfants pourront découvrir l'univers de Christopher Paolini, l'auteur des quatre Tomes d'Eragon  qui inspirèrent le film du même nom sur le site trijaune.gif http://www.eragon.fr/



Ce jeudi 12 avril 2012, la classe de M. Fétat a accueilli Max Ducos pour la seconde fois dans le cadre du Plan lecture de la ville de Lille. Lors de la première visite, après un débat sur Vert secret, L'ange disparu et Villa Volubilis qu'ils avaient étudiés précédemment, les élèves avaient conçu avec l'aide de l'auteur bordelais les premiers jalons des illustrations pour leur nouvelle Un lac à Lakanal.

Cette fois, les enfants ont tout d'abord avant l'arrivée de l'auteur reproduit la couverture de Carnaval des dragons grâce à un puzzle en ligne trouvé sur trijaune.gif http://exercicesmaternelle.blogspot.fr . Ensuite, ils ont comme annoncé dans le billet précédent découvert la foule de dragons que l'on peut trouver de par le monde et ce dans toute les cultures et ce depuis longtemps.

Une fois Max Ducos parmi eux, ils lui ont montré les illustrations terminées pour un lac à Lakanal. Ce fut l'occasion de rebrasser rapidement les échanges de janvier. Puis, Max Ducos les a interrogé sur ce qu'ils avaient compris du Carnaval des dragons puis leur a expliqué qu'il avait véritablement construit un dragon de bric et de broc avec une classe de Draguignan début 2010. Quelques clics sur l'ordinateur de la classe et les élèves ont pu visionner la vidéo jubilatoire de ce projet sur le TBI.





Après avoir fait beaucoup rire les élèves avec une caricature de leur professeur, Max Ducos a donné quelques clés pour comprendre son intérêt pour les dragons. Le dragon à tête de chien du film l'histoire sans fin lui avait tellement plu dans son enfance qu'il en dessinait très souvent. La classe a visionné la bande annonce du film et est revenu sur la physionomie de l'hydre de Lerne et du serpent à plume Quetzalcoatl afin de mieux saisir le projet de dessins de dragons les plus originaux possibles après la récréation.



Avant de partir en récréation, l'auteur du Carnaval des dragons pour qu'ils aillent au-delà des stéréotypes leur a dessiné au tableau une série de graphismes simples à exécuter pour imiter la peau d'un lézard, d'un scorpion, d'un crocodile, des pics, des poils, des plumes.

De retour dans la classe, chaque enfant avec l'aide de l'illustrateur, chaque enfant a réalisé ses dragons au crayon puis l'a repassé au feutre fin avant de le colorier. Comme vos pouvez le constater sur le diaporama les productions ont été riches et variées. Le tout sera inclus plus tard dans des paysages fantastiques réalisés la semaine dernière à partir de collages d'éléments de décors découpés dans des journaux.

Demain, les élèves auront pour tâche de rédiger une présentation écrite autour de leurs dragons dans le cadre de la co-animation avec Mme Charasch-Truc.

Un grand merci à Max Ducos ainsi qu'à Mme Jené et à l'équipe du Plan lecture qui ont rendu possible cette rencontre.

Un petit questionnaire sur Le carnaval des dragons réalisé avec le site trijaune.gif learningapps.



A la rentrée des vacances de printemps les élèves de cycle 3 pourront découvrir les quatre paysages surréalistes des CE2-CM1F réalisés à partir des dessins de dragons amorcés lors de la trijaune.gif deuxième visite de Max Ducos et de collages d'illustrations découpées dans la presse sur un lavis d'encre.

Lille3000 à partir d'octobre 2012 proposera plusieurs expositions sur les paysages fantastiques dans différentes structures culturelles de la métropole dont une autour de trijaune.gif Bosch, Brueghel et Bril au Palais des Beaux Arts. De quoi inspirer les élèves de l'école l'année prochaine !
paysage_dragons_03.jpg
paysage_dragons_reduit_02.jpg



Date de création : 14/12/2011 @ 11:09
Dernière modification : 30/04/2012 @ 14:29
Catégorie : Plan lecture
Page lue 13253 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


cadeau.gifPrivé
   espaceprive.png

Menus du restaurant scolaire
Que mange t-on cette semaine à la cantine ?
billebleue.gif Cliquez sur l'image.
CE1 Mme Beauvois
Activités
Littérature jeunesse
Exercices en ligne
Ressources en ligne
Archives
^ Haut ^